Lubrification à sec

img_lubrifiant_a_sec

Jusqu’à des coefficients de frottement < 0.02 : aéronautique, sous-traitance automobile

Il est également possible de bénéficier des excellentes qualités de frottement des résines fluorées sur les pièces mécaniques frottantes. Plusieurs types de revêtements fluorés présentent des qualités et possèdent d’autres caractéristiques moins connues que les précédentes :

  • Excellente adhérence sur métal, alliages légers, céramiques, fontes
  • Précision du revêtement : nous avons la possibilité de tenir des tolérances extrêmement serrées pour la mécanique fine. Des épaisseurs de 3µ +/-1µ peuvent être réalisées. Pour des traitements plus épais, on peut obtenir par exemple 10µ +/-3µ. Il est même possible d’ajuster des pièces mécaniques avec un jeu nul ( boisseau de robinet cylindrique pour l’industrie aéronautique).
  • Sous forte charge, le coefficient de frottement peut atteindre 0.02. De très nombreuses applications résultent du faible coefficient de frottement statique : les phénomènes de collage soit métal-métal, soit caoutchouc-métal très connus en aéronautique et en hydraulique sont solutionnés.

pistons_1

Pistons

Les procédés Fluorimid®, Fluoref® et Microflon® associent des résines fluorées à des charges destinées à renforcer les résines de base. Ils permettent des frottements métal/métal sans grippage, sans usure et avec des diminutions de coefficient de frottement considérables (jusqu’à 0.02). Tout effet de collage mécanique est éliminé. Les élastomères ne collent pas sur une pièce revêtue. L’effet de stick slip est supprimé.

On ne traite en général qu’une pièce sur deux : la pièce mâle de préférence. La contrepartie doit être de meilleure qualité possible quant à sa rugosité, sa dureté et sa géométrie. Des stabilisations thermiques des pièces à traiter doivent être envisagées si des déformations géométriques sont à craindre.

pistons_2

Pistons